Landmark Forum : Tribes of Lambs Valorise les Enfants Porteurs du VIH

lwn-tribe-of-lambsCela a commencé comme un projet exceptionnel. Lorsque Bobbi Paidel a voyagé dans le nord de l’Inde en 2014, elle a vu énormément d’enfants qui avaient besoin d’aide. Bobbi a lancé une campagne de crowdfunding afin de récolter 5000 $ pour un projet unique, en collaboration avec des orphelinats locaux pour offrir aux enfants des vêtements d’hiver. Le concept était simple; dons = cadeaux pour les enfants ET cadeaux pour vous. Avec des dons faits à la main en provenance d’Inde, foulards, bijoux et sacs, Phil Haley a voyagé en Inde et est arrivé à la fin du premier projet de Bobbi. Quand il est arrivé dans l’Himalaya où travaillait Bobbi, Phil a passé un jour à travailler sur le projet qui allait changer le cours de sa vie.

Bobbi a transformé ce projet unique en un effort continu en créant une organisation à but non lucratif, et en vendant des foulards et des bijoux pour financer des projets futurs. Phil s’est immédiatement porté volontaire et est devenu le directeur du marketing du groupe. Peu après, Bobbi a parlé à son ami d’enfance Dani Shaw, qui avait une entreprise et de l’expérience en comptabilité. Dani a rejoint le navire, a ouvert les comptes de Tribe, enregistré l’organisation en tant qu’entité officielle au Canada et a officiellement donné sa notoriété à Tribe of Lambs.

En Janvier 2015, les trois acolytes ont créé un plan d’affaires et de marketing qui a commencé avec l’obtention d’un prêt de 15000 $ à faible taux d’intérêt. Tribe a acheté des bijoux, a créé une boutique en ligne, a ouvert un blog suivi par des gens tout aussi attentionnés, partageant une vision similaire, et a commencé à vendre des bijoux pour financer des projets de compassion. À partir du projet initial de vêtements d’hiver, Tribe a établi un partenariat avec une organisation de soins de santé, Gramiksha, pour initier et de terminer des projets en cours dans toute l’Inde.

Une partie cruciale de la Tribe of Lambs est que chaque étape de la production de bijoux et de vêtements se fait de manière éthique, avec une vraie transparence du début à la fin – sans exploitation, avec une rémunération équitable et de bonnes conditions de travail.

Tribe of Lambs a franchi un cap en 2016, lorsque l’organisation a décidé de ne plus travailler en passant d’un projet à un autre mais de se concentrer sur des orphelinats accueillant des enfants séropositifs. Plus ils firent de recherches, plus ils réalisèrent que le VIH/SIDA était un sujet tabou en Inde. Les parents renient et abandonnent les enfants quand ils découvrent qu’ils sont séropositifs, ils les déposent dans des orphelinats, et c’est encore plus triste lorsque les parents ne se rendent pas compte qu’ils ont le VIH eux-mêmes, laissant toute leur famille non-traitée et vulnérable.

En outre, aucun orphelinat géré par le gouvernement n’accepte les enfants séropositifs, et si un enfant est testé et s’avère avoir le VIH, il est mis à la rue. Les enfants (et adultes) séropositifs sont des parias dans la société indienne, écartés par leurs communautés.

Tribe of Lambs a commencé à travailler avec Rays Home for HIV Positive Children, situé à Jaipur. Quand ils ont commencé leur partenariat, Rays avait du mal à joindre les deux bouts et à payer ses factures, son loyer, les salaires du personnel, les médicaments pour les enfants, etc. Tribu of Lambs paye dorénavant les frais de scolarité des enfants, afin que Rays puisse payer ses factures et étendre sa capacité, ce qui est essentiel si Rays souhaite avoir un impact majeur sur la majorité des 2500 enfants séropositifs de Jaipur.

Dans les faits, ils souhaitent étendre leur portée, servir de plus en plus d’enfants, devenir autonomes, et finir par employer plus de personnes pour mieux éduquer la population sur le VIH. Leur objectif est de construire des coopératives où les hommes et les femmes séropositifs travaillent dans des foyers et des usines dédiés aux porteurs du VIH pour fabriquer des bijoux. Tribe of Lambs reverse les recettes des ventes aux enfants séropositifs, qui deviennent ensuite des ambassadeurs montrant comment les personnes séropositives peuvent réussir dans la société indienne.

C’est alors que Bobbi et Dani ont terminé leur cours avancé de Landmark Forum en décembre 2015, et que Phil a participé au Landmark Forum en mars 2016 que cette vision d’ensemble a sauté aux yeux de Tribe. Une fois diplômés de Landmark, le groupe a commencé à travailler ensemble de manière encore plus efficace, à se serrer les coudes, a avoir de l’intégrité dans tout ce qu’ils entreprenaient, à n’accepter aucune excuse, et à créer une vision encore plus grande pour ce qu’ils pensent être possible.

L’autonomie complète des coopératives qui fabriquent les bijoux pour financer les foyers pour enfants séropositifs est le but ultime, accompagné d’une campagne de sensibilisation et d’éducation du public quant au problème du sida en Inde.

À l’heure actuelle, les enfants séropositifs finissent souvent par voler, transmettre le virus du VIH/SIDA à d’autres par le biais de la prostitution, ou tout simplement mourir. Du fait d’un manque d’éducation et de la peur de la société indienne au sujet du VIH/SIDA, beaucoup de gens pensent qu’il s’agit d’une maladie qui peut se transmettre par l’air, par le toucher, en buvant dans un même verre, en s’embrassant, etc.

De ce fait, dans de nombreux endroits, les personnes séropositives ne sont pas autorisées dans les parcs, dans les bus, dans les magasins. Ils sont simplement rejetés, ignorés et craints. En réduisant la stigmatisation et en améliorant l’éducation, les gens en Inde peuvent voir que les personnes séropositives peuvent vivre en toute sécurité avec le reste de la société. Cette unité est ce qui caractérise Tribe of Lambs. « Ensemble, nous donnons » est la devise de l’organisation et c’est bien de cela qu’il s’agit : un sentiment d’unité, d’appartenance à une tribu, et d’intégration pour ses trois fondateurs, les clients, les enfants et la société, le monde occidental et l’Inde .

« Nous sommes vraiment tous ensemble dans cette aventure, » déclare Haley.

Pour de plus amples informations ou pour vous impliquez, visitez le site TribeofLambs.com, suivez leur parcours sur Facebook, suivez leur blog sur YouTube et partagez leur histoire. Ensemble, nous donnons.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s