Des diplômés Landmark s’occupent des oubliés des catastrophes naturelles avec Paul McCartney et Kobe Bryant

Ces dernières années, un certain nombre de crises majeures ont reçu énormément d’attention dans les médias. Le tsunami en Indonésie, l’ouragan Katrina et le génocide au Darfour ont tous été sous les feux des projecteurs, mais quand cette attention retombe, les personnes touchées tombent dans l’oublie et sont souvent abandonnées à leur sort pour faire face aux conséquences. Dans le cadre de leur projet SELP, Hunter Payne et Andrea Herz Payne, diplômés du Landmark Forum, ont créé Aid Still Required pour aider à recueillir des fonds et sensibiliser au problème des populations dont la vie est toujours affectée par ces catastrophes. Hunter et Andrea ont diffusé messages d’intérêt public faisant intervenir des stars de la NBA, dont Kobe Bryant, Steve Nash, Baron Davis, Tracy McGrady et plusieurs autres, et ont créé une compilation musicale sur CD avec des artistes tels que Paul McCartney, Eric Clapton, Bonnie Raitt, Elvis Costello, Lucinda Williams, entre autres (visitez Aid Still Required pour plus de détails) afin de sensibiliser au problème et de collecter des fonds pour différents projets.

« Nous estimons que chaque personne, d’où qu’elle vienne, a le droit de vivre dans la dignité, la santé et la paix », explique Hunter. « Les gens du Darfour ont été totalement privés de cela. Les villageois sont systématiquement torturés, défigurés et massacrés. Collectivement, nous avons les moyens d’arrêter ces violences et de sauver la vie de ces personnes. Comment pouvons-nous nous regarder dans le miroir si nous restons là à ne rien faire et laissons un autre génocide se dérouler sous nos yeux ? Nous devons agir et nous devons agir maintenant avant que des atrocités sans nom aient encore lieu. »

Parmi les projets développés et soutenus par Aid Still Required, citons : Darfour : le « Solar Cooker Project », lancé par l’association caritative néerlandaise KoZon, est un programme qui a connu un succès remarquable.

Dans la région du Darfour du Soudan et du Tchad voisin, la crise des réfugiés a exercé une énorme pression sur les forêts locales. Le bois pour cuisiner est devenu très rare et entraîne des conflits supplémentaires lorsque les réfugiés quittent les camps à la recherche de bois. Les cuisinières solaires permettent aux gens d’utiliser la lumière du soleil pour cuisiner leurs repas et ainsi réduire ou éliminer la demande de bois, ce qui entraîne une réduction des déplacements à l’extérieur des camps de 86%, et évite ainsi des milliers de viols. Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a récemment reconduit le projet de cuisinières solaires pour l’introduire dans quatre camps supplémentaires. Un don de 30 $ seulement permet de fournir deux cuisinières solaires, deux marmites et deux maniques à une famille ainsi qu’une formation professionnelle pour l’utilisation des cuisinières.

Tsunami : Bien que le tsunami du 26 décembre 2004 ne fasse plus les gros titres depuis bien longtemps, ses effets continuent d’être ressentis par des centaines de milliers de personnes de la région qui n’ont toujours pas de
maisons ou de travail permanents. En plus d’avoir tué 430 000 personnes et déplacé 5 millions d’autres, le tsunami a décimé des zones de pêche et a augmenté la salinité des nappes phréatiques de toute la région. Aid Still Required étudie des projets visant à restaurer l’industrie de manière durable.

ASR001 : CD compilation Tsunami – Approuvé par l’Office des Nations Unies du Président Clinton, ASR001:Tsunamiest une campagne centrée sur une compilation de musiciens célèbres, de diverses campagnes promotionnelles dans les médias et de deux événements de lancement en faveur des victimes du tsunami. Les artistes ayant offert des titres pour la compilation sont : Paul McCartney, John Lennon, Eric Clapton, Bonnie Raitt, Ray Charles, Norah Jones, Alanis Morissette, Avril Lavigne, Elvis Costello, Lucinda Williams, Sarah McLachlan, James Taylor, Ani DiFranco, Shawn Colvin, Beth Nielsen Chapman, Phantom Planet et The Blind Boys of Alabama.

Ouragan Katrina : la catastrophe naturelle la plus coûteuse de l’histoire des États-Unis. Les pires dégâts ont été subis par la Nouvelle-Orléans où les inondations ont recouvert 80% de la ville, provoquant 1 836 morts et détruisant 200 000 maisons, soit un coût estimé à 81,2 milliards de dollars.

Aid Still Required a établi des partenariats avec d’autres ONG telles que « Global Green », « Make It Right » et « Common Ground Relief » pour construire des maisons et écoles abordables et durables dans la 9ème circonscription de la Nouvelle-Orléans et restaurer les zones humides. Les logements de la 9ème circonscription ont été en grande partie démantelés depuis Katrina et ont laissé place à une zone dégagée prête à être reconstruite avec des structures faites pour durer et promouvoir la santé des habitants et de la région.

Découvrez les campagnes de sensibilisation en cours Pour plus d’informations, veuillez contacter info@aidstillrequired.org.

Landmark Forum : Music for Movement : Vivre Intensément avec la Maladie de Parkinson

Landmark Forum : Music for Movement : Vivre Intensément avec la Maladie de Parkinson

Roger Ebner, un diplômé du Landmark Forum vivant à Chicago, a récemment été présenté dans l’émission Living Healthy Chicago sur WGN channel 9, dans un reportage qui examinait les conséquences de son attitude positive sur le traitement de la maladie de Parkinson. Ebner s’est d’abord appliqué à pouvoir continuer à jouer du saxophone, puis a lancé Music for Movement, une organisation conçue pour récolter des fonds et sensibiliser à la recherche sur la maladie de Parkinson. Regardez le reportage complet ci-dessous.

Landmark Forum : Wake Up India

Le projet « Wake Up India », lancé par Sonali Kelapure dans le cadre du programmed’ Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum, consiste à sensibiliser aux différentes options d’études et carrières possibles pour les enfants handicapés. Sonali a toujours voulu contribuer au secteur de l'éducation pour les enfants handicapés, et le programme de Landmark lui a donné l'opportunité de concrétiser cette idée.

La fille de sa cousine est malentendante depuis sa naissance. Plus tard, elle a également éprouvé des difficultés d'apprentissage. Sa cousine avait du mal à trouver une école correcte pour son éducation, et a finalement décidé de la mettre dans une école pour enfants handicapés mentaux. La cousine de Sonali en est arrivé là car elle n'avait pas connaissance des possibilités d'éducation qui pouvaient être offertes à sa fille. C’est ce qui a inspiré Sonali et l’a poussé à créer le projet.

Quand Sonali a commencé, elle ne savait pas du tout comment s’y prendre, ni vers qui se tourner. Elle appréhendait de parler aux gens et d’essuyer un échec. Aujourd’hui,

« Wake up India » aide 600 parents de 2 000 écoles de Mumbai. L’organisation a aussi créé un manuel destiné aux enseignants pour les aider à reconnaître divers handicaps et pour aider les parents à offrir le bon type de thérapie et d'éducation à leurs enfants. Ils espèrent pouvoir étendre ce projet à l'échelle nationale.

Sonali a salué le Landmark Forum et a déclaré : « Les plus grandes contributions sont les distinctions dispensées tout au long du programme, et la motivation était de maintenir le projet en existence. »

Sonali est reconnaissante envers énormément de personnes qui l'ont aidée pendant le processus : Sarwa Shiksha Abhiyaan, les panelistes Sulabha Karunanidhi (éducateur spécialisé), Chaya Shah (ergothérapeute), Sasha Kothari (gynécologue), Kanika Kohli (éducatrice spéciale), Chitra Laxman (Travailleur social), Priya Penkar (conseiller en
carrière), Narendra Shirke (conseiller en carrière) et Raman Shankar (ancien directeur de Nab), qui ont tous contribué énormément au projet. Les autres contributeurs comprennent ses amis Arunisha Sengupta, Gopal Rawal, Sanjay et Priyanka Gajria, Tushar Chavan, Sachin Kulaye, Gina Ghosh, Disha Gupta, sa mère Sujata Parab, son mari Rahul Kelapure et le leader du programme d’Expression de Soi et de Leadership Shantinarayan Rathi, le chef de programme Tarun Advani, et son camarade de classe Bhushan Poshe. Toutes ces personnes l'ont aidée tout au long de son projet.

Landmark Forum : Faire entrer l’intégrité dans la finance, par Werner Erhard et Michael Jensen, publié par l’Université de Columbia

L'un des aspects fondamentaux qui distingue le travail de Landmark Forum, à savoir l'intégrité, fait l’objet d’un nouvel article publié dans Capitalism & Society, par le Center on Capitalism and Society de l’Université de Columbia. Ce prestigieux journal économique met en avant des études provocatrices menées par d’éminents penseurs. L'article, intitulé Putting Integrity Into Finance: A Purely Positive Approach (Faire entrer l'intégrité dans la finance : une approche purement positive), est l’œuvre de Werner Erhard, créateur de la formation et des propriétés intellectuelles de Landmark Forum, Michael C. Jensen, docteur en économie renommé et Jesse Isidor Straus, professeur émérite de Gestion d’Entreprise à la Harvard Business School.

Ce travail aborde de manière énergique et exclusive les problèmes qui ont entraîné une série de scandales dans le secteur financier au cours des dix dernières années et qui ont engendré d'énormes coûts sur de nombreux fronts. Ce qui rend le travail d'Erhard et de Jensen si pertinent est qu’ils ne se contentent pas simplement d’analyser les problèmes, mais proposent des moyens d'intervenir et de provoquer des changements radicaux et positifs en matière de performance. De toute évidence, l'intégrité n'est pas une priorité pour la plupart des organisations ou des entreprises qui cherchent à augmenter leurs profits. Mais ce que les chefs d'entreprise ne réalisent pas, c'est le RSI – le retour sur intégrité – qui est possible. Tendre vers l'intégrité, telle que définie de manière unique dans cet article, a un effet largement positif sur les résultats d'une organisation. Cliquez ici pour lire l'article complet écrit pour Capitalism & Society en le téléchargeant via le lien en bas de la page.

Traitement Précoce de la Cardiopathie Congénitale

Par Asmita Kothari

Le Dr Swapneel Karne, un chirurgien cardiothoracique, a rencontré quelques enfants gravement malades qu’il ne pouvait pas opérer en raison d'un diagnostic tardif alors qu'il poursuivait sa formation en chirurgie cardiaque en Inde. S'il les avait vus à un stade précoce de la maladie, il aurait pu les guérir complètement, ce qui leur aurait permis de mener une vie normale. Le Dr Swapneel a également remarqué que, outre le sujet de la sensibilisation à la santé, les contraintes financières ont joué un rôle essentiel dans l'arrivée tardive de ces patients. Il pourrait faire une réelle différence dans la vie et la survie de ces enfants s'il pouvait intervenir plus tôt.

« J'ai rêvé de traiter ces enfants souffrant d'une cardiopathie congénitale en étant rémunéré à la hauteur de ce que leurs parents pouvaient se permettre de payer ou même gratuitement lorsque cela s'avère nécessaire », explique le Dr Karne.

Il y a environ trois ans, à ses débuts, il avait visité le projet Lok Biradari à Hemalkasa, dirigé par le docteur Prakash Amte et sa famille. Cela a commencé à très petite échelle, mais chaque année il traitait quelques enfants malades gratuitement à l'hôpital Deenanath Mangeshkar dans la ville de Pune, en Inde.

Après avoir participé au programme d’Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum, le Dr Swapneel a eu envie de passer à la vitesse supérieure, car il souhaitait que tous les enfants puissent être traités sans que l’argent soit un problème. Il traite maintenant environ 8 à 10 enfants chaque mois gratuitement. Il souhaite faire grandir ce projet sans l’aide de personne afin que tous ces cœurs atteints de cardiopathie congénitales continuent de battre.

Landmark Forum: Sauver les Tigres

Par Asmi Kothari

Manish Chandumal Jeswani pratique le droit pénal et s’occupe des dossiers du Département des forêts. Il a lancé un projet communautaire intitulé Save Tiger Save Life Signature Campaign. Ce projet a été conçu pour sauver les tigres avec la participation active des enfants. M. Jeswani a lancé cette campagne dans la région de Vidarbha en Inde pour demander l’augmentation de la peine pour violation de la loi qui interdit de tuer les tigres, et de passer de 7 ans d’emprisonnement à la réclusion à perpétuité. Cette idée lui est venue lors de sa première journée de travail dans le cadre du programme d’Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum le 11 novembre 2016.

Il s’occupait d’un cas de braconnage de tigre dans lequel la cour avait condamné les braconniers à 3 ans d’emprisonnement. Mais il n’était pas satisfait de cette peine car la perte d’un seul tigre affecte gravement l’écosystème. Il a commencé son projet en éduquant les enfants et en les sensibilisant au rôle et à l’importance des tigres dans notre écosystème. L’objectif de la campagne de signature était de recevoir 500 000 signatures d’élèves d’école primaire et de collège. Les participants à ce projet comprennent Mahendra Tardeja, Mukesh Chaudhary, Rajendra Gaigole, Yadav Tarte, Shahid Khan et Akash Mihani.

La tâche la plus difficile pour M. Jeswani fut de sortir de sa zone de confort et de prendre une action déraisonnable. La chose la plus importante accomplie dans le cadre de ce projet fut que le Gouvernement de l’État a transmis la proposition au Gouvernement Central afin qu’il modifie la loi sur la protection de la faune de 1972 et lui a suggéré d’augmenter la peine pour le braconnage des tigres à la réclusion à perpétuité. M. Jeswani a connu une autre victoire lorsqu’il a été reconnu comme un écologiste et un conservateur de la faune sauvage. Son nom a été suggéré par le Département des forêts pour le poste de Gardien Honorifique de la faune sauvage.

Il compte bien travailler d’arrache pied pour l’avenir des tigres et s’engage à ce que les enfants du pays reconnaissent leur importance. Enfin, il accorde le mérite de son succès au programme d’Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum et à son chef de programme, Chandan Motwani.

Il a déclaré « Ce n’est qu’en raison de la formation dispensée dans le PESL que je suis sorti de ma zone de confort et que j’ai travaillé avec intégrité. Le projet a battu de l’aile à plusieurs reprises, mais j’ai toujours su rebondir et transformer ces défaites en succès ! La contribution des coaches et des participants a été remarquable. Les mentions dans les médias, le documentaire du projet communautaire et la diffusion du projet sur les plateformes de réseaux sociaux ont été possibles grâce à la formation. Je ne remercierai jamais assez Landmark Forum et M. Chandan Motwani pour ce qu’ils m’ont donné. »

« Get Moving » s'attaque à la dépression avec l'exercice

Ceci est une version abrégée d'un article paru dans le numéro d'avril 2017 de Our City Hollywood

Le « Hollywood Boardwalk Walkathon » contre la dépression fait bouger les gens

Par Beverly Perkins

Avril 2017

C'était un matin, tôt sur Hollywood Beach, il y a quelques mois, que Get Moving, Inc. organisait son premier « walkathon ». Le soleil venait de se lever, et la promenade débordait d'activité et de gens venus profiter de la météo clémente du sud de la Floride.

L’événement était organisé par Marissa Stiberman, PDG de Get Moving, Inc. Stiberman est avocate spécialiste de l'immigration, patroniste, et monitrice de fitness. Elle a récemment terminé le cursus Landmark Forum. Le Landmark Forum est conçu pour engendrer des changements permanents positifs dans la qualité de vie des gens. Dans le cadre du programme d’expression de soi et de leadership, elle a dû développer un projet à but non lucratif bénéfique pour la société.

Son projet créé avec amour et nommé Get Moving, Inc., est une société à but non lucratif ayant pour mission de sensibiliser les gens sur l'impact positif que l'exercice a sur la dépression. Selon la clinique Mayo, les études sur l'anxiété, la dépression et l'exercice montrent que les bienfaits psychologiques et physiques de l'exercice peuvent contribuer à réduire l'anxiété et à améliorer l'humeur. Un exercice régulier libère dans le cerveau des substances qui nous font nous sentir mieux, telles que les endorphines, les neurotransmetteurs et les endocannabinoïdes, qui soulagent la dépression.

« L'objectif de Get Moving est de promouvoir l'activité physique et son impact sur la dépression, car il existe des preuves scientifiques documentées et répandues démontrant qu’une activité physique intense libère des endorphines, les hormones du bien-être qui génèrent des sensations d’euphorie, » déclare Stiberman. «Être physiquement actif n'est pas seulement bon pour le corps, c’est aussi bon pour l'esprit ».

Stiberman a sollicité l'aide d'autres personnes dans l'industrie du fitness qui ont eu des réactions positives pour son initiative. Elle a transformé sa vision en une réalité et le premier Walkathon de Get Moving, Inc. a été un succès. Elle prévoit d'en organiser d'autres tout au long de l'année. Les recettes seront reversées à l’Anxiety and Depression Association of American (ADAA).

Pour vous impliquer ou participer au prochain événement, consultez la page Facebook de Get Moving Walkathon pour suivre les mises à jour.

Landmark Forum: Le projet Live Again permet aux patients atteints du cancer de partager leurs histoires et de changer les choses

Le spécialiste du cancer Kien Vuu a créé un projet dans le cadre du programme d’Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum qui dépasse ses objectifs professionnels consistant à sauver des vies. Avec « Live Again », Vuu a créé un espace où toutes les personnes affectées par le cancer d’une manière ou d’une autre peuvent partager leurs histoires, et pour citer Live Again, « explorer ce que cela signifie d’être un être humain, et de transmettre un héritage ».

Le site de Live Again présente des dizaines d’histoires et de vidéos écrites par les personnes touchées. Le site crée également des opportunités pour laisser des héritages concrets grâce au financement participatif du Live Again Fund. Le projet a attiré l’attention de ABC7 News à Los Angeles, dont vous pouvez voir l’émission ci-dessous. Visitez le site Web Live Again pour contribuer.

Landmark Forum: Une initiative qui invite le brossage des dents à l’école

La dentiste Jenny Citrin a imaginé une approche originale pour réduire le taux élevé de caries et autres problèmes dentaires des enfants de maternelle de sa région : inviter le brossage de dents à l’école. Son projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme d’expression de soi et de leadership de Landmark Forum, consiste à travailler avec l’école élémentaire de Brayton, dans le nord-ouest du Massachusetts, où les administrateurs ont accepté que les enfants se brossent les dents deux minutes par jour à l’école. Financé par des fonds privés, ce projet fournit les brosses à dents et le dentifrice, et une application qui décompte les deux minutes sur une musique entraînante.

Pour en savoir plus, lisez l’intégralité de l’histoire sur iBerkshires.

Landmark Forum : Ateliers de gestion du stress pour la police de Bombay

Par Asmita Kothari

Mme Aditi Govitrikar, une mannequin, actrice et médecin indienne, a lancé un atelier de gestion du stress destiné à la police et appelé « Nishwaas » à Bombay, en Inde, dans le cadre de son projet du programme d’Expression de Soi et de Leadership de Landmark Forum. Govitrikar, qui a été élue Miss Monde en 2001, a pensé à la police quand on lui a demandé de monter un projet communautaire dans le cadre du programme. Elle avait constaté que les agents de police étaient très stressés en raison de leurs heures de travail irrégulières et du fait qu’ils ne prenaient pas de vacances pendant les festivals, etc. Bien que ce soit quelque chose qui ne puisse pas être changé directement, il est possible de leur donner des stratégies d’adaptation pour gérer le stress causé par ces circonstances.

Elle a pris l’initiative et a commencé son atelier avec la police de Bombay, des agents de base aux officiers supérieurs. Elle n’a heureusement rencontré aucune difficulté et a l’intention de poursuivre ses ateliers dans le futur.

Il est important de donner de son temps à la communauté pour s’épanouir en tant que personne.

Interrogée sur ce que le projet avait accompli, elle a évoqué plusieurs résultats :

« Je dirais que c’est un double résultat : d’un point de vue personnel, j’ai pris confiance en moi, en réalisant que j’avais la capacité d’organiser des ateliers à ce niveau. J’ai créé cinq leaders et c’est aussi très gratifiant. Deuxièmement, et plus important encore, cela a bénéficié à la police. Selon les retours que j’ai, la plupart d’entre eux ont incorporé dans leur quotidien des moyens et des méthodes qui ont été partagés avec eux pendant l’atelier, et les niveaux de stress ont baissé. »

Selon elle, Landmark Forum a été la clé. Elle accorde tout le mérite à son coach de Landmark Forum M. Aunshul et à ses conseils. Sans Landmark, elle n’aurait jamais pensé à réaliser cet incroyable projet. Elle a également appris qu’« il est important de donner de son temps à la communauté pour s’épanouir en tant que personne. »